Ensae

La Data au cœur de votre formation d'ingénieur

Découvrez l'ENSAE ParisTech

L'école en quelques mots
Créée il y a plus de 70 ans, l'Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique ParisTech (ENSAE ParisTech) est une grande école d'ingénieurs dédiée aux mathématiques appliquées, à la Data science, l'économie, la statistique, l'actuariat, la gestion des risques et la finance.
Elle délivre environ 150 diplômes d'ingénieurs par an et propose une offre de Mastères spécialisés® dans ces mêmes domaines. Elle contribue par ailleurs aux formations master et doctorale de l'Université Paris-Saclay.
L'ENSAE ParisTech emménagera à la rentrée 2017 sur le Plateau de Saclay, au sein du quartier de l'Ecole polytechnique à Palaiseau.

Statut
Placée sous la tutelle du Ministère chargé de l'Économie, l'ENSAE ParisTech est membre fondateur de l'Université Paris-Saclay et de ParisTech et fait partie du Groupe des Écoles Nationales d'Économie et Statistique (GENES), établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP).
École d'application de l'École polytechnique, elle est par ailleurs habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) à délivrer le diplôme d'ingénieur qui confère le grade de master.

Recrutement des élèves en cycle ingénieur
Depuis sa création, l'ENSAE ParisTech a diplômé plus de 5 500 statisticiens économistes.
L'école recrute des élèves ingénieurs d'horizons très divers avec, dans tous les cas, un degré d'exigence scientifique élevé.
Ainsi, elle recrute majoritairement en première année des élèves issus des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques (option MP, via le Concours Commun Mines-Ponts).
Elle recrute également des élèves issus de khâgne scientifique et des classes préparatoires économiques et commerciales (option scientifique).
Par ailleurs, l'ENSAE ParisTech reçoit également des élèves sur titres.

Ambition de l'ENSAE ParisTech
Dans un environnement caractérisé par une augmentation exponentielle des informations et des données disponibles, les compétences acquises à l'ENSAE ParisTech répondent à des besoins croissants des entreprises, comme l'attestent régulièrement les enquêtes auprès des milieux professionnels : l'ambition pédagogique de l'ENSAE ParisTech est précisément de former des étudiants capables d'analyser des données, d'en extraire de l'information utilisable, d'analyser les risques et plus globalement de modéliser les phénomènes économiques et financiers avec les outils scientifiques les plus solides possibles, pour être ensuite en mesure d'évaluer, de prévoir et de décider.

euro icon

49 K€

1er salaire annuel brut moyen,
primes comprises,
pour un emploi en France.

usd icon

90 K€

1er salaire annuel brut moyen,
primes comprises,
pour un emploi à l'étranger.

coupe icon

35 %

Salaire d'embauche en France supérieur de 35 % à la moyenne des écoles d'ingénieur de la CGE.

globe icon

16 %

Part des premiers emplois à l'étranger (dans le secteur privé).

globe icon

89 %

Part des élèves en CDI.

usd icon

96 %

Nombre de diplômés satisfaits de leur premier emploi.

handshake icon

90 %

Pourcentage de contrats de travail signés avant la fin de la scolarité.

euro icon

96 %

Taux net d'emploi 6 mois après la fin des cours.

hat icon

23 %

Part des élèves poursuivant leur scolarité à la sortie de l'école (dont 14% en thèse).

globe icon

10 %

Taux moyen annuel d'augmentation du salaire.

Source : Chiffres ENSAE ParisTech provenant de l'enquête CGE sur "L'insertion des diplômés des grandes écoles - 2015-2016"

A l'ENSAE ParisTech,
49 000 € brut, primes comprises, par an en France
96 % taux net d'emploi 6 mois après la sortie


La rémunération brute annuelle, primes comprises, augmente encore par rapport à la promotion 2014. En France, celle-ci tend vers les 50 k€ (49,2 k€), contre 44 k€ en 2014. La moyenne des écoles de la CGE est là encore bien inférieure (36,5 k€). Cliquez pour lire l'enquête.

Cliquez pour visionner la vidéo du guide ENSAE Alumni

Lison GRAPPIN (2015)

Lison Grappin photo
Formation Classe préparatoire B/L
Spécialisation ENSAE Actuariat
Job Assurances, Actuaire-Data Scientist
Contact lison.grappin@gmail.com

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l'ENSAE ParisTech ?
J'étais au départ venue à l'ENSAE avec l'idée de faire une carrière en tant qu'économiste, mais au cours de la première année, je me suis rendu compte que j'étais bien plus attirée par les sujets plus mathématiques tels que l'actuariat et les statistiques théoriques. J'ai donc choisi de suivre le parcours Mathématiques Appliquées en deuxième année. A la fin de ma deuxième année, j'ai décidé de faire une année de césure au cours de laquelle j'ai réalisé trois stages très différents : l'un en conseil en actuariat, l'autre en conseil en statistiques et enfin un dernier en recherche financière. Cette césure m'a permis de définir mes envies professionnelles de manière bien plus précise. Attirée à la fois par la Data Science et l'Actuariat, j'ai décidé de suivre les deux parcours en choisissant à l'ENSAE la filière Actuariat, mais en lui donnant une “coloration” Data Science par le choix de mes options, et en suivant en parallèle un master de recherche en Statistiques à Paris-Dauphine (Master TSI).

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ?
Cette formation correspondait parfaitement à mes attentes, parce que c'est une formation à la fois très technique reconnue sur le marché du travail, et très orientée vers le monde du travail grâce aux nombreux stages que nous pouvons faire, et aux projets que nous devons réaliser en collaboration avec des professionnels en deuxième et troisième année.

Vous a-t-elle aidée pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Oui, grâce à mon stage de fin d'études à la suite duquel j'ai été embauchée, et grâce au fait que plusieurs de mes supérieurs sont aussi issus de l'ENSAE. En fait, j'ai passé de très bonnes années à l'ENSAE, école qui m'a particulièrement bien préparée à mon entrée dans la vie professionnelle.

Recommanderiez-vous l'ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Oui je recommanderai sans hésiter l'ENSAE à des étudiants quelle que soit leur filière de formation (BL, ECS ou MP) ! D'abord parce qu'au niveau académique, c'est une filière d'excellence, en particulier dans les domaines de la Data Science, de l'Actuariat ou de la Finance, domaines professionnels particulièrement dynamiques actuellement. Cette formation est particulièrement reconnue dans le monde professionnel pour sa technicité. Ensuite parce que j'y ai passé d'excellentes années, grâce à une vie d'école riche et “familiale”. La taille des promotions étant en effet relativement petite, nous sommes amenés à connaître très rapidement l'ensemble des élèves, ce qui permet de créer un véritable esprit d'école, et une cohésion.

Quels sont les atouts, la valeur ajoutée de l'ENSAE ParisTech ?
La rigueur scientifique reconnue sur le marché du travail, la proximité avec le monde professionnel et le monde de la recherche, la richesse des parcours de spécialisation et des cours proposés.

Thomas FERRIERE (2010)

Thomas Ferriere photo
Formation Classe préparatoire MP
Spécialisation ENSAE Prévision et politiques économiques
Job Macroéconomiste à la Banque de France
Contact thomas.ferriere@banque-france.fr

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l'ENSAE ParisTech ?
J'ai intégré l'ENSAE après deux années de classes préparatoires scientifiques (MP). En entrant dans cette école, j'étais intéressé par les statistiques et l'économie, qui étaient des éléments nouveaux par rapport à MP. A l'ENSAE, je me suis progressivement orienté, par intérêt, vers l'économie et la voie Prévisions et politiques économiques (PPE). Un avantage de l'ENSAE est la diversité des voies d'accès et le large spectre des enseignements proposés. Cela permet de trouver son chemin suivant son intérêt et sa curiosité et pas nécessairement suivant des schémas préétablis, la voie PPE étant habituellement plutôt prisée par ceux venant des prépas B/L ou HEC.

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ?
La spécialisation PPE offre un contenu de très haut niveau en macroéconomie et dans les outils mathématiques nécessaires à la modélisation économique. Elle permet de se préparer parfaitement à la vie professionnelle et de se diriger vers tous les métiers de l'analyse économique, dans les institutions privées comme publiques, et bien sûr vers la recherche académique. Par ailleurs, de nombreuses possibilités de double diplôme existent.

Vous a-t-elle aidée pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Mon expérience du marché du travail depuis ma sortie de l'école me montre que le diplôme de l'ENSAE est très bien valorisé. Les deux recherches de travail que j'ai eu à entreprendre ont duré moins de deux mois.

Recommanderiez-vous l'ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
L'ENSAE est une école particulière dans le paysage des grandes écoles, par son type de recrutement et par les matières enseignées. Elle est moins généraliste que la plupart des autres grandes écoles mais très reconnue dans ses domaines. Je recommande l'ENSAE à tous les élèves intéressés par la finance, la statistique ou l'économie, car c'est la promesse d'un épanouissement et d'un très bon démarrage dans la vie active. L'ENSAE a certes la réputation d'une école où la vie étudiante n'est pas aussi développée qu'ailleurs (je dois reconnaître que c'est vrai) mais le déménagement prochain à Saclay devrait considérablement améliorer cela !

Quels sont les atouts, la valeur ajoutée de l'ENSAE ParisTech ?
Dans le domaine de l'analyse économique, la plus-value apportée par l'enseignement de l'ENSAE est selon moi le bagage "technique", mathématique. A l'heure où l'analyse des données prend une importance considérable, cette compétence est très recherchée.

Olivier SIMON (2006)

Olivier Simon photo
Formation Classes préparatoires MPSI / MP* Lycée Louis-le-Grand ; École Polytechnique
Spécialisation ENSAE Prévision et politiques économiques
Job Administrateur Insee - Département des études économiques de l'Insee - Division des études macroéconomiques
Contact olivier-a.simon@insee.fr

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l'ENSAE ParisTech ?
L'ENSAE a constitué l'école d'application choisie après mes années passées à l'X. En effet, sortant de classes préparatoires scientifiques, j'ai découvert l'économie une fois en école et ai été rapidement séduit par cette discipline, reliant sciences exactes et sciences humaines, et de plus située au cœur de l'actualité. Ayant par ailleurs le souhait de travailler dans la fonction publique, je suis entré dans le corps des administrateurs de l'Insee et ai suivi à ce titre la scolarité de l'ENSAE. J'ai ensuite opté pour la filière de spécialisation Prévisions et politiques économiques. La formation reçue à l'ENSAE illustre les deux voies, non nécessairement contradictoires, qui depuis lors orientent mes expériences professionnelles : d'un côté, l'expertise économique dans l'élaboration des politiques publiques, comme j'ai pu la pratiquer à la direction générale du Trésor ou au ministère de l'écologie, avec la frénésie liée à l'agenda politique, la conviction à apporter aux politiques défendues - face à d'autres administrations, à la société civile, ou à d'autres pays dans le cadre international - et la satisfaction (ou sinon la possible frustration !) de voir les efforts récompensés par la mise en place des mesures proposées ; de l'autre, l'observation et l'analyse des comportements économiques, telle que je la pratique actuellement à l'Insee au département des études économiques, avec le souci d'enrichir notre compréhension de l'économie française, le rôle d'éclairer le débat public, les échanges nourris avec le milieu académique et la précieuse liberté conférée par l'indépendance de l'Insee. Sélection choisie des sujets abordés au cours de ces années de parcours : comment résorber les déséquilibres macroéconomiques au niveau européen ? Quel impact de la loi de transition énergétique sur la croissance et l'emploi ? Quelles prévisions de finances publiques pour les années à venir ? Quels outils économiques pour réduire l'utilisation de pesticides chez les agriculteurs ? De combien la croissance profite-t-elle actuellement de la baisse du prix du pétrole ?

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ?
Les enseignements reçus à l'ENSAE, et en particulier dans la voie prévisions et politiques économiques, correspondent tout à fait à cet équilibre entre l'académique et l'opérationnel. Les intervenants y sont des économistes de haut niveau - on s'aperçoit rapidement, après quelques mois d'expérience, qu'ils sont incontournables dans leurs domaines respectifs et qu'à ce titre on est amené à les recroiser souvent ! - et ont à cœur de nous offrir les bons outils pour appréhender les enjeux économiques. Les connaissances acquises dans la voie "prévisions et politiques économiques" ont constitué en ce qui me concerne le socle principal, voire vital, de mes années professionnelles, qu'il s'agisse de modélisation économique, de macro-économétrie ou de simple compréhension des faits stylisés. En effet, bien que la vie professionnelle nécessite sans cesse de se former "sur le tas", cet enrichissement permanent est difficile sans les connaissances acquises en école.

Recommanderiez-vous l'ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
L'ENSAE dispose par ailleurs d'une excellente réputation dans l'administration française : les sortants d'école y sont considérés comme des "valeurs sûres", disposant à la fois d'un solide bagage économique et de la volonté de bien faire. Ceci offre aux élèves non fonctionnaires un avantage considérable pour y décrocher rapidement un contrat, et éventuellement passer par la suite un concours administratif.

Sandrine MOURET (2013)

Sandrine Mouret photo
Formation Master MMD-MA (Mathématiques de la Modélisation et de la Décision – mention Mathématiques Appliquées) à l'Université Paris Dauphine
Spécialisation ENSAE Double diplôme ENSAE Parcours Actuariat / Master M2MO (ex-DEA Laure Elie)
Job Consultante en Assurance Vie au sein du cabinet EY

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l'ENSAE ParisTech ?
En dernière année j'ai effectué un double diplôme ENSAE – Parcours Actuariat et Master M2MO à l'Université Paris Diderot (ex-DEA Laure-Elie).

La formation à l'ENSAE ParisTech répondait-elle à vos attentes ?
De part une formation très mathématique en université, je recherchais une école technique où je puisse développer et élargir mes connaissances en mathématique tout en appliquant ces connaissances à des domaines concrets tels que l'actuariat et la finance. A l'aide d'une formation technique et d'une grande diversité dans les choix d'options et de parcours j'ai pu adapter ma scolarité à mes attentes.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Oui... Même très rapidement. Grâce aux différentes actions de l'association "Forum" de l'ENSAE, un grand nombre d'entreprises vient à la rencontre des étudiants au sein même de l'école. Lors de ces conférences les entreprises nous font part de leurs activités et de leurs besoins. C'est dans ce cadre que j'ai rencontré le cabinet EY et que j'ai été recrutée (4 mois avant la fin de l'année scolaire).

Recommanderiez-vous l'ENSAE ParisTech? Si oui, pour quelles raisons ?
Bien évidemment !! En plus de la formation d'excellence reçue à l'ENSAE, j'ai apprécié le caractère humain de l'école : de petites promotions où tout le monde se connait et où il fait bon vivre !!

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l'ENSAE ParisTech ?
Pour moi la grande valeur ajoutée de l'ENSAE est la reconnaissance par les entreprises de la technicité et la performance de ses étudiants.

Arthur RENAUD (2014)

Arthur Renaud photo
Formation Classes préparatoires "Khâgne B/L - lettres et Sciences sociales"
Spécialisation ENSAE Analyse des marchés et finance d'entreprise
Job Entrepreneur
Contact arthur.b.renaud@gmail.com - 06 72 60 82 83

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l'ENSAE ParisTech ?
A l'ENSAE, j'ai choisi un parcours au croisement du monde de l'entreprise et du Big Data. Ainsi, j'ai suivi la voie "Analyse des marchés et finance d'entreprise" et ai choisi mes cours pour être toujours à l'interface du monde des données et du monde économique : Data Sciences, Corporate Finance, Econométrie du marketing, Analyse des réseaux pour le marketing...

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ? Voire davantage, et en quoi ?
La formation reçue à l'ENSAE a évolué pendant ma scolarité dans le sens de l'utilisation des outils informatiques pour l'analyse des données massives, que j'utilise quotidiennement aujourd'hui. Je ne m'en rendais pas encore compte, mais les techniques enseignées à l'ENSAE sont à la pointe de domaines nouveaux, en accord avec les besoins du marché.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
J'ai profité de ma dernière année d'étude pour commencer des projets entrepreneuriaux en lien avec la Data Science et l'économie, toujours en lien avec la récupération et le traitement des données massives. La spécialisation et la marque de l'ENSAE ont été cruciales pour la réussite de mes premiers projets : ils inspirent la confiance auprès des décideurs.

Recommanderiez-vous l'ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Sans hésiter, je recommande chaudement l'ENSAE ParisTech à tous ceux qui ont une appétence pour les problématiques scientifiques et r la rigueur analytique. C'est une école exigeante, mais elle offre une diversité de carrières semblable à peu d'autres (Data Sciences, actuariat, secteur public...).

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l'ENSAE ParisTech ?
La rigueur scientifique, l'image de marque de l'ENSAE auprès des acteurs économiques publics et privés, l'important réseau des Alumni.

Julia CUVILLIEZ (2013)

Julia Cuvilliez photo
Formation Classe préparatoire Lettres et Sciences Sociales (Hypokhâgne-Khâgne B/L)
Spécialisation ENSAE Méthode Quantitatives et Sciences Sociales (depuis remplacée par la filière Data Sciences)
Job Administrateurs de l'Insee - Direction Générale du Trésor

Je suis entrée sur concours à l'ENSAE ParisTech en 2009 après une classe préparatoire Lettres et Sciences Sociales (Hypokhâgne-Khâgne B/L). A l'époque, je savais déjà que j'étais intéressée par l'économie et la sociologie et par la dimension statistique de ces savoirs.

A l'ENSAE, j'ai donc naturellement suivi les cours de la filière économie, puis de la filière Méthode Quantitatives et Sciences Sociales (depuis remplacée par la filière Data Sciences), en choisissant des cours au croisement de l'analyse des données et des sciences sociales : économétrie, économie de la santé, économie de l'éducation, analyse des données, évaluation des politiques publiques, économie du marché du travail, etc.

Cette formation de qualité m'a permis d'améliorer ma connaissance des mécanismes économiques et sociaux tout en adoptant un regard de statisticien, alerte des phénomènes de corrélation / causalité, de l'importance de la qualité des données, et de l'utilisation réfléchie des modèles économétriques.

J'ai ensuite passé le concours Administrateurs de l'Insee, et j'ai pris mon premier poste à la Direction Générale du Trésor où je travaille sur le système de retraites français. La rigueur intellectuelle, l'exigence scientifique et aussi la diversité des enseignements font de l'ENSAE une école incontournable aujourd'hui, et je recommande vivement d'intégrer l'ENSAE à quiconque souhaite bénéficier d'une formation de qualité reconnue par la plupart des employeurs des secteurs privé et public.

Ester DAURENJOU (2013)

Ester Daurenjou photo
Formation Prépa B/L (lettres et sciences sociales)
Spécialisation ENSAE Méthodes Quantitatives en Sciences Sociales avec une spécialisation en Marketing Quantitatif (englobée aujourd'hui dans la voie DataScience)
Job Consultante en cabinet de conseil marketing

Après un bac S et 2 années de prépa B/L (lettres et sciences sociales), j'ai intégré l'ENSAE ParisTech pour la formation proposée en sociologie quantitative, et pour travailler par la suite dans la statistique publique.

Finalement au cours de stages en entreprise, j'ai découvert l'utilisation de la statistique en marketing : enquêtes et études de marché, prévisions de ventes, datamining et connaissance client... J'ai trouvé passionnante l'analyse des comportements de consommation, qui peut se faire via des techniques statistiques très variées et sur des secteurs très divers (grande consommation, e-commerce, etc).

J'ai donc choisi en 3ème année la voie Méthodes Quantitatives en Sciences Sociales (englobée aujourd'hui dans la voie DataScience), avec une spécialisation en Marketing Quantitatif. Cette formation ainsi que plusieurs stages longs en entreprise dans le cadre de ma scolarité à l'ENSAE m'ont permis d'être embauchée rapidement en sortie d'école en tant que chargée d'études statistiques / consultante datamining.

Dans le milieu du marketing et de la publicité où l'intérêt pour les analyses chiffrées émerge progressivement - notamment avec le phénomène du Big Data - l'ENSAE est, pour les recruteurs, un gage de compétences et de qualités professionnelles reconnues sur le marché du travail.

François GRIMAUD (2015)

François Grimaud photo
Formation MPSI-MP* Lycée La Martinière Montplaisir, Lyon
Spécialisation ENSAE / HEC Double diplôme ENSAE/HEC, Majeure Finance
Job Corporate Finance Analyst, Investment Banking
Contact francois.grimaud@hec.edu

La formation à l'ENSAE ParisTech répondait-elle à vos attentes ?
Oui... Et même beaucoup plus.
D'abord, parce que l'ENSAE est, je trouve, une école avec un enseignement technique de grande qualité. L'ENSAE reste une école d'ingénieur et donc doit assurer un niveau d'excellence en ce qui concerne les mathématiques, sous-jacentes à la finance, économie ou sciences sociales enseignées. Par ailleurs, bien que cette école soit peu connue du grand public, elle reste très réputée dans la sphère de la finance et de l'économie.
Ensuite, l'ENSAE est une école assez atypique, mais cela fait sans aucun doute tout son intérêt. Il s'agit à la fois d'une école d'ingénieur, donc avec une rigueur mathématique exigée... Mais avec des applications aux sciences disons "plus sociales" que dans n'importe quelle école d'ingénieur classique : pour faire simple, vous ne faites pas de l'optimisation numérique pour résoudre des systèmes d'automatisation embarqués sur grue, mais pour l'appliquer à la résolution d'équation différentielle en macroéconomie. Garder cette application à l'économie, à la finance ou aux sciences sociales était un critère de choix dans mon école, que je n'ai pas du tout regretté par la suite.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Oui, un de mes supérieurs étant un Alumni X-ENSAE...

Recommanderiez-vous l'ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Bien-sûr...! D'abord pour les raisons "académiques" évoquées ci-dessus... Non négligeables, mais pas non plus suffisantes. Ensuite, donc, pour l'ambiance et la cohésion de promo de l'école. Avant d'entrer à l'école, j'avais pu entendre que l'école n'était pas super funky niveau vie extra-scolaire... FAUX ! Ok, moins d'associations en nombre et incontestablement moins d'évènements associatifs que dans certaines autres écoles. Il faut quand même rappeler que certaines écoles de commerce/ingé ont un effectif jusqu'à plus de 10x supérieur à celui de l'ENSAE (env. 80 élèves par promo il y a 5 ans...). On ne joue donc pas dans la même cour. Mais à mon époque, chaque élève de l'ENSAE était souvent impliqué dans plusieurs associations et la petite taille de promo contribuait aussi à davantage de cohésion et d'émulation associative. Bref, la vie à l'école ne se résume clairement pas à celle derrière les bancs des amphis.

La 1ère année a pour objectif de rendre homogènes les connaissances d'élèves venus d'horizons différents, et d'introduire les matières fondamentales de l'école : microéconomie et macroéconomie, probabilités et statistiques. Chaque élève, quel que soit le concours dont il est issu, pourra ensuite accéder à chacune des voies de spécialisation de l'ENSAE ParisTech. L'année se conclut par un stage d'ouverture au monde professionnel dans une entreprise, un organisme administratif ou une organisation humanitaire.

La 2ème année est une période charnière du cursus et donc décisive puisqu'elle est celle pendant laquelle les élèves déterminent leur orientation. Ils mûrissent leur projet académique et professionnel au travers des différents cours d'approfondissements et d'ouverture qui leur sont proposés. Le tronc commun correspond aux enseignements fondamentaux de statistique, d'économétrie, de microéconomie et de macroéconomie, qui constituent le socle de la formation de statisticien économiste. Cette année se conclut par un stage d'application. La possibilité est donnée aux élèves qui le souhaitent d'effectuer un stage "long".

La 3ème année est l'année de spécialisation que les élèves choisissent parmi 5 voies (cf. section suivante).
Cette année de spécialisation allie cours théoriques, séminaires et projets, dispensés par des praticiens et des chercheurs.
Les élèves peuvent également suivre en parallèle un autre cursus diplômant, notamment un master de recherche (cf. section "Doubles diplômes et formations complémentaires en partenariat").
Les étudiants les plus avancés dans leur projet de recherche peuvent bénéficier d'aménagements de scolarité dans le cadre de l'option Formation par la recherche.
Le cursus s'achève par un stage de fin d'études de 14 à 26 semaines.
Cette 3ème année peut également s'effectuer entièrement à l'étranger.

scolarité voies photo

5 voies de spécialisation sont offertes en 3ème année du cycle ingénieur :

Data Science
Pour devenir spécialiste de la statistique et des méthodes quantitatives.
Lien Fiche Data Science

Actuariat
Pour devenir gestionnaire des risques dans le domaine de l'assurance.
Lien Fiche Actuariat

Finance et Gestion des Risques
Pour découvrir les métiers des salles de marché et devenir gestionnaire des risques ou de portefeuille dans une banque ou un fond d'investissement.
Lien Fiche Finance et Gestion des Risques

Marchés et Entreprises
Pour se spécialiser dans les marchés et la finance d'entreprise.
Lien Fiche Marchés et Entreprises

Prévision et Politiques Economiques
Pour travailler dans le conseil, l'analyse économique ou la prévision conjoncturelle.
Lien Fiche Prévision et Politiques Economiques

Institut des Actuaires

Le partenariat étroit entre l'ENSAE ParisTech et l'Institut des Actuaires permet aux élèves ingénieurs de la voie actuariat de bénéficier d'une validation commune et d'obtenir le titre d'actuaire.

Institut des Actuaires

Doubles diplômes et formations en partenariat en France et à l'international

L'ENSAE ParisTech offre la possibilité à ses élèves de 3ème année de suivre les double-diplômes qu'elle a mis en place avec des grandes écoles françaises, comme HEC, l'ESSEC, Science-Po et l'ESCP Europe.

Elle a également noué de nombreux partenariats avec des établissements d'enseignement étrangers de tout premier rang (Berkeley, Columbia, Standford, Cambridge, LSE, Roma La Sapienza, Humboldt ...) que les élèves de l'école, qui sont sélectionnés, peuvent rejoindre pour valider un double-diplôme.

Une vingtaine d'établissements d'enseignement supérieur accueillent régulièrement des étudiants de l'ENSAE ParisTech à travers le monde.


Masters cohabilités avec l'Université Paris Saclay

L'ENSAE ParisTech est notamment opérateur de 3 masters de recherche de l'Université Paris Saclay. Ses étudiants peuvent les suivre en parallèle de leur 3ème année :

- Le Master in Economics, en partenariat avec l'X, HEC, l'ENS Cachan et l'Université Paris Sud.
- Le Master de Mathématiques et applications, avec notamment les parcours statistiques et finance, data science, probabilités, en partenariat avec l'X, HEC, l'ENS Cachan, l'Université Paris Sud, l'université d'Evry-Val-d'Essonne, CentraleSupélec, AgroParisTech, l'ENSTA ParisTech, l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et l'Institut Mines-Télécom.
- Le Master de Sociologie quantitative avec l'ENS de Cachan et l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Master in Economics
Master de Mathématiques et applications
Master de sociologie quantitative

Types de stages

La scolarité à l'ENSAE ParisTech comporte plusieurs stages obligatoires :

- un stage d'ouverture au monde professionnel, entre la 1ère et la 2ème année du cursus ingénieur, d'une durée de 4 à 14 semaines.
- un stage d'application, entre la 2ème et la 3ème année du cursus ingénieur, d'une durée de 10 à 18 semaines.
- un stage de fin d'études en fin de 3ème année, d'une durée de 14 à 26 semaines pour les élèves du cursus ingénieur, et de 4 à 6 mois pour les élèves en Mastères spécialisés®.

Les élèves du cursus ingénieur ont la possibilité d'effectuer une année de stages longs entre la 2ème et la 3ème année, sous forme de plusieurs stages et pour un total de 12 mois en entreprise.

A noter également que la 3ème année du cursus ingénieur peut s'effectuer en alternance, par le biais du stage de fin d'études anticipé à temps partiel ou en contrat de professionnalisation.

Profil des entreprises

De nombreuses structures privées et publiques (entreprises, organismes, Ministères etc.), françaises et internationales, proposent des stages aux étudiants de l'ENSAE ParisTech. Elles couvrent divers secteurs, notamment tertiaires et industriels où l'innovation scientifique est prépondérante, allant de l'assurance au conseil, en passant par la banque, l'énergie, les transports, les Big Data ...

3 à 5 périodes de stage pendant le cursus.
28 semaines minimum d'expérience professionnelle.

Implantée à Malakoff depuis janvier 1975, l'ENSAE ParisTech emménagera à la rentrée 2017 à Palaiseau (Essonne) au sein du quartier de l'Ecole polytechnique situé au cœur du grand campus urbain de la frange sud du plateau de Saclay (station Lozère RER B). Cette relocalisation matérialisera dès lors le rapprochement de l'école avec les autres établissements d'enseignement supérieur déjà installés sur place ou à venir.

Infos sur le campus de l'Université Paris-Saclay (liste et implantation des établissements scolaires et universitaires existants et futurs, des entreprises, logement étudiant, services et commerces, urbanisation, transports ...) sur :
Construire le campus et via cette carte.

image campus

© 2016 Google Imagerie

image campus

© EPPS / MDP XDGA FAA AREP

Le bâtiment de 15 000 m2, en cours de construction, réunira alors l'école, son centre de recherche, son centre de formation continue, le CASD (Centre d'accès sécurisé distant aux données), et accueillera le département d'économie de l'École polytechnique.

Membre fondateur de l'Université Paris-Saclay, l'ENSAE ParisTech jouera, au sein de ce complexe universitaire et aux côtés de ses partenaires, un rôle pivot dans la structuration des domaines de la Data Science, de l'économie, de la finance, des statistiques et des sciences sociales. Elle bénéficiera alors des atouts de ce nouvel environnement urbain : un vivier d'étudiants français et étrangers sans équivalent en France, un potentiel extraordinaire d'interdisciplinarité et, enfin, des liens étroits avec tous les acteurs de la vie économique.

image campus

© CAB Architectes

image campus

© CAB Architectes

image campus

© CAB Architectes

Ouvert sur l'espace public majeur du quartier grâce à ses rez-de-chaussée à double hauteur et son porche, le bâtiment d'acier et de verre, de 4 étages et doté d'un large patio végétalisé en son cœur, se veut tout à la fois sobre, élégant, lumineux et durable.

Se démarquant par sa simplicité et sa compacité, le futur édifice a été conçu par l'agence niçoise "CAB Architectes" (Calori - Azimi - Botineau) comme une figure souple et potentiellement évolutive, offrant une configuration propice aux échanges, à la convivialité mais aussi à la concentration et au travail.

Il se situera au centre d'un quartier, qui ambitionne de faire "ville", où seront intégrés des logements (étudiants et familiaux), des activités sportives, la restauration, une infrastructure commerciale, des services et des équipements mutualisés, de grandes entreprises (Danone, Thalès, Horiba, centre de R&D d'EDF ...), en plus des autres établissements d'enseignement supérieur déjà implantés ou qui doivent y emménager prochainement (Ecole polytechnique, ENSTA Paristech, IOGS, AgroParisTech, Télécom ParisTech ...).

Jean-Patrice Calori, architecte de l'agence CAB, explique que l'idée était de créer un petit vide clos d'un cloître, ce qui plaît beaucoup aux chercheurs, et d'avoir un bâtiment qui s'ouvre totalement sur le paysage, toutes les façades sont vitrées à 100 %. Ce qui nous intéressait, c'était de mettre en dialogue, en résonnance, le bâtiment par sa structure, qui est une exo-structure métallique, avec ... la nature, et puis de rendre aussi ce dernier extrêmement flexible, c'est-à-dire de penser que, dans quelques années, il pourrait se transformer."

Interview télé de Julien Pouget sur "La nouvelle école ENSAE ParisTech à Palaiseau" - TVFIL78 - La télévision des Yvelines.

image campus

© CAB Architectes - Aldo Amoretti

Maître d'ouvrage : ENSAE ParisTech
Aménageur : EPPS
Architecte : CAB
Surface : 16 000 m2 sur 1 RDC et 4 niveaux
Exo-structure : métallique
Situation : quartier de l'Ecole polytechnique / Palaiseau
Etat : chantier en cours

Contacts Etudiants ENSAE

Charles Varennes photo

Charles VARENNES

1A - Issu de prépa MP

charles.varennes@ensae.fr

Chloé Pariset photo

Chloé PARISET

1A – Issu de prépa ESS

chloe.pariset@ensae.fr

Pierre Le Pelletier De Woillemont photo

Pierre LE PELLETIER

1A – Admis sur titre

Pierre.Le.Pelletier.De.Woillemont@ensae.fr

Bastien Estival photo

Bastien ESTIVAL

2A - Mathématiques Appliquées

bastien.estival@ensae.fr

Administration ENSAE

Emmanuelle CHESSERET

Secrétariat de Direction

info@ensae.fr

Stéphanie BARRAULT

Gestion des concours et admissions

admission@ensae.fr